Foire aux questions

De quoi traitent les questions du test TANu ?

Le test est divisé en 5 catégories de questions communes à tous les candidats au TANu. Le score d’un candidat est calculé en fonction des résultats dans ces catégories.

  • Informatique : Cette catégorie regroupe les questions sur les logiciels, les systèmes d’exploitation, les langages de programmation et des questions de culture générale.

  • Internet : Dans cette catégorie vous trouverez des questions sur le fonctionnement d’internet, sur des sites web, sur la sécurité en ligne et des questions de culture générale.

  • Réseaux Sociaux : Les questions de cette catégorie portent principalement sur l’offre des réseaux sociaux et sur leur fonctionnement.

  • Technologie : Cette catégorie traite d'ordinateurs, de smartphones, de robotique et d’objets connectés.

  • Économie Numérique : Les questions de cette catégorie portent sur les grandes sociétés de la transformation digitale, et sur les systèmes économiques inhérents à internet.

Il existe également des catégories complémentaires, développées spécifiquement pour des corps de métier (métiers de la banque, de l'assurance, ...). Il est également possible de personnaliser le test avec des catégories privées pour une entreprise.

Quelles sont les catégories complémentaires actuellement disponibles ?

Il existe actuellement des catégories complémentaires disponibles pour les métiers de la banque, de l'assurance, de la santé, pour les experts-comptables. Il existe également une catégorie Entreprise Digitale et une pour se préparer au Règlement Général sur les Données Personnelles (RGDP). Vous trouverez toutes les informations sur ces catégories et comment les obtenir sur notre page dédiée.

Si vous êtes intéressé par la création d’une catégorie privée,  n'hésitez pas à nous en parler.

Les questions ont-elles toutes la même valeur ? Perd-on des points lorsqu'on répond faux à une question ?

Il y a trois niveaux de difficulté.

Les questions de niveau 3 sont plus ardues que celles de niveau 2, qui sont elles même plus complexes que celles de niveau 1. Plus le niveau d’une question est élevé, plus y répondre correctement rapporte des points.

Les questions de niveau 1 sont posées au début du test, puis celle de niveau 2 et en dernier celle de niveau 3. Pendant le test, 30 questions de chaque niveau de difficulté sont posées. 

Et non, on ne perd pas de point lorsque l’on répond faux à une question.

Comment le niveau des questions est-il calculé ?

Dans un premier temps, les experts en charge de rédiger les questions estiment leur niveau de difficulté : 1, 2 ou 3. Dès lors qu'une question a été posée plus de 30 fois, un algorithme de data clustering réévalue son niveau de difficulté régulièrement en fonction du nombre de bonnes réponses obtenues pour cette question. 

Qui rédige les questions ?

Les questions des catégories principales sont rédigées par notre équipe d’experts.

Pour les questions des catégories complémentaires, nous travaillons en collaboration avec des experts des domaines concernés.